Magasin : 04 76 46 28 82
Rayon guitares : 04 76 46 37 38
19 bd Gambetta - 38000 Grenoble
Le spécialiste des instruments de musique depuis 1921
Magasin : 04 76 46 28 82
Rayon guitares : 04 76 46 37 38
19 bd Gambetta - 38000 Grenoble
Toutes nos marques
Mon compte Identifiez-vous

Connexion Michel Musique

Connectez-vous





Valider

Mot de passe oublié ?

Pas de compte ?

Créer un compte

Inscription à la newsletter

Ok

Le produit à été ajouté à votre panier avec succès

Continuer mes achats Voir mon panier
Panier : 0 Produit Livraison gratuite dès 45 € d'achat

VERSCHAEVE M. AIRS D'OPERAS-COMIQUES VOL A VOIX SOPRANO - TENOR

Descriptif produit

AIRS D'OPERAS POUR VOIX SOPRANO OU TENOR ET PIANO

AUTEUR: COLLECTIF

SELECTION: MICHEL VERSCHAEVE

STYLE: Classique

COMMENTAIRE: "Du point de vue spectacle, l'opéra-comique français est, dans l'ensemble, une réussite, et la musique y joue un rôle souvent fort plaisant. Tout cela est vif, alerte, spirituel, habile, parfois pétillant - cela chante dans toutes les mémoires, et il n'est nul besoin de connaître le rudiment du solfège pour s'en délecter. La musique, presque uniquement mélodique, encore qu'elle soit soutenue par un orchestre à la fois léger, transparent et qui, jamais, n'accapare indiscrètement l'attention, suit l'action avec souplesse, avec esprit, avec bonne humeur."*

C'est dans les Airs sérieux et à boire, la Comédie Italienne et dans les théâtres de foires que l'Opéra-Comique confirme sa naissance, se développe et finit par s'imposer notamment grâce, à la fin du XVIIe siècle, aux foires St-Laurent et St-Germain (qui se déroulent du 3 février au dimanche de la Passion).
A la fin de l'année 1714, l'Opéra autorise le nom définitif de l'Opéra-Comique composé alors du Vaudeville (à l'origine Vau de Vire) mêlé d'ariettes.
C'est donc l'alternance du parlé et du chanté qui fait la spécificité de l'Opéra-Comique contrairement à l'Opéra qui est chanté de bout en bout.
Il faut donc aux interprètes un solide travail d'acteur allié à des qualités vocales de plus en plus exigeantes. Le XIXe siècle produira un nombre considérable de partitions jouées des centaines de fois parmi lesquelles se distinguent notamment : La Dame Blanche (1825) de Boieldieu, Les Dragons de Villars (1856) de Maillard, Le Pré aux Clercs (1832) d'Hérold, Les Noces de Jeannette (1853) de Massé, Lalla Roukh (1862) de David ou Le Postillon de Longjumeau (1836) d'Adam.

Dans notre série de recueils, nous ne manquerons évidemment pas de proposer des oeuvres antérieures et postérieures à ces dates, oeuvres particulièrement choisies pour leurs différences (au niveau des tessitures, de l'agilité, du legato, etc.). Il nous est apparu évident, lorsque c'était le cas, de laisser les textes parlés avant, pendant et après les airs, ce qui caractérise l'essence même de l'Opéra-Comique.
Le but de nos recueils est avant tout de développer un répertoire incontournable de l'histoire de la musique française et de donner la possibilité aux interprètes d'épanouir au mieux leurs qualités vocales et théâtrales.

Dr. Michel Verschaeve


* Robert Bernard, Histoire de la Musique, tome II, éditions Nathan, Paris, 1961, p. 621.

TITRES: ADAM Adolphe : Le Postillon de Longjumeau (Duo de St Phar et Mme de Latour)
- BOIELDIEU François-Adrien : La Dame blanche (Duo de Jenny et Georges)
- DAVID Félicien : Lalla-Roukh (Ronde de Nuit)
- GODARD Benjamin : La Vivandière (Duo de Jeanne et Georges)
- LECOCQ Charles : La Marjolaine (Duo des Adieux)
- MAILLARD Aimé : Les Dragons de Villars (Duo de Rose et Sylvain)
- MEYERBEER Giacomo : Le Pardon de Ploërmel (Duo de Dinorah et Corentin)

Lire la suite

En savoir plus sur ce produit

Avis et commentaires
Partager
Marque : Lemoine Henry
32,00 €

Livraison gratuite à partir 45€
Délais de 5 à 10 jours sur internet
Délais de 5 à 10 jours en boutique

Besoin d'un conseil de pro ? Rayon concerné: 04 76 46 28 82
Haut de page

Détails

AIRS D'OPERAS POUR VOIX SOPRANO OU TENOR ET PIANO

AUTEUR: COLLECTIF

SELECTION: MICHEL VERSCHAEVE

STYLE: Classique

COMMENTAIRE: "Du point de vue spectacle, l'opéra-comique français est, dans l'ensemble, une réussite, et la musique y joue un rôle souvent fort plaisant. Tout cela est vif, alerte, spirituel, habile, parfois pétillant - cela chante dans toutes les mémoires, et il n'est nul besoin de connaître le rudiment du solfège pour s'en délecter. La musique, presque uniquement mélodique, encore qu'elle soit soutenue par un orchestre à la fois léger, transparent et qui, jamais, n'accapare indiscrètement l'attention, suit l'action avec souplesse, avec esprit, avec bonne humeur."*

C'est dans les Airs sérieux et à boire, la Comédie Italienne et dans les théâtres de foires que l'Opéra-Comique confirme sa naissance, se développe et finit par s'imposer notamment grâce, à la fin du XVIIe siècle, aux foires St-Laurent et St-Germain (qui se déroulent du 3 février au dimanche de la Passion).
A la fin de l'année 1714, l'Opéra autorise le nom définitif de l'Opéra-Comique composé alors du Vaudeville (à l'origine Vau de Vire) mêlé d'ariettes.
C'est donc l'alternance du parlé et du chanté qui fait la spécificité de l'Opéra-Comique contrairement à l'Opéra qui est chanté de bout en bout.
Il faut donc aux interprètes un solide travail d'acteur allié à des qualités vocales de plus en plus exigeantes. Le XIXe siècle produira un nombre considérable de partitions jouées des centaines de fois parmi lesquelles se distinguent notamment : La Dame Blanche (1825) de Boieldieu, Les Dragons de Villars (1856) de Maillard, Le Pré aux Clercs (1832) d'Hérold, Les Noces de Jeannette (1853) de Massé, Lalla Roukh (1862) de David ou Le Postillon de Longjumeau (1836) d'Adam.

Dans notre série de recueils, nous ne manquerons évidemment pas de proposer des oeuvres antérieures et postérieures à ces dates, oeuvres particulièrement choisies pour leurs différences (au niveau des tessitures, de l'agilité, du legato, etc.). Il nous est apparu évident, lorsque c'était le cas, de laisser les textes parlés avant, pendant et après les airs, ce qui caractérise l'essence même de l'Opéra-Comique.
Le but de nos recueils est avant tout de développer un répertoire incontournable de l'histoire de la musique française et de donner la possibilité aux interprètes d'épanouir au mieux leurs qualités vocales et théâtrales.

Dr. Michel Verschaeve


* Robert Bernard, Histoire de la Musique, tome II, éditions Nathan, Paris, 1961, p. 621.

TITRES: ADAM Adolphe : Le Postillon de Longjumeau (Duo de St Phar et Mme de Latour)
- BOIELDIEU François-Adrien : La Dame blanche (Duo de Jenny et Georges)
- DAVID Félicien : Lalla-Roukh (Ronde de Nuit)
- GODARD Benjamin : La Vivandière (Duo de Jeanne et Georges)
- LECOCQ Charles : La Marjolaine (Duo des Adieux)
- MAILLARD Aimé : Les Dragons de Villars (Duo de Rose et Sylvain)
- MEYERBEER Giacomo : Le Pardon de Ploërmel (Duo de Dinorah et Corentin)

Haut de page

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : VERSCHAEVE M. AIRS D'OPERAS-COMIQUES VOL A VOIX SOPRANO - TENOR

Quelle note donneriez-vous au service Michel Musique?
Quelle note donneriez-vous à ce produit?

Ces produits peuvent aussi vous interesser Haut de page

Ces produits peuvent aussi vous interesser Haut de page

Paiement
et fidélité

Michelmusique.fr utilise le service de paiement sécurisé de la banque du Crédit du Nord.
Réglez avec Facily pay en 3 ou 4 fois sans frais avec votre CB

Notre matériel est
garantie 2 ans minimum

Tous nos produits Roland sont garanties 3 ans.
Tous nos pianos acoustiques sont garanties 10 ans 

Livraison
24/48H

Livraison en 24/48H pour les produits en stock
Frais de port offert à partir de 45€ d'achat


Horaires d'ouverture
Michel Musique

Mardi et Mercredi: 10h00-12h30/13h30-19h00
Jeudi et Vendredi: 10h00-12h30/14h00-19h00
Samedi: 10h00-12h30/13h30-19h00

Tél : 04 76 46 28 82
Rayon guitares :
Tél: 04 76 46 37 38

Nos partenaires Nos partenaires

Création site internet Nantes